Hollywood se met au vert

Engagement écologique à Hollywood

A Hollywood, la tendance « fashion » est de tourner dans un film ou dans une série au « bilan carbone zéro ». Un terme un peu barbare pour dire qu’en contrepartie de la pollution engendrée par la réalisation, les producteurs se sont engagés à recycler ce qui était possible de l’être ainsi qu’à « replanter des arbres » (sur le territoire américain). C’est manifestement une bonne initiative.

Bien évidemment la prise de conscience écologique ne peut se faire à Hollywood sans tape à l’oeil. Les stars affichent au grand jour leur écolo-attitude : Harrison Ford traque du haut de son hélicoptère les navires qui polluent la côte. Julia Roberts dépense 20 millions de dollars pour équiper sa maison d’une alimentation solaire. Richard Gere, Matt Damon et beaucoup d’autres achètent des terres en Argentine pour protéger l’écosystème

Néanmoins cette démesure est un moindre mal lorsqu’on sait, grâce à une étude menée en 2006 par l’Université de Los Angeles UCLA, que le cinéma est le deuxième pollueur de Californie… après les industries pétrolifères…

« Le dernier virage« ; documentaire produit par Leornado di Caprio (The 11th hour aux USA) arrive donc à point nommé dans les salles obscures. A l »instar d’Al Gore dans « Une vérité qui dérange », il est montré du doigt notre responsabilité dans le dérèglement climatique mais également l’engouement des stars pour l’écologie et les bénéfices qui s’en suivent…

Teaser

Poster un commentaire

Classé dans Ecologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s