Le poids des mots

Mardi dernier, une fuite d’uranium a eu lieu à l’usine Socrati dans le Vaucluse. Tout de suite mise sous le feu des projecteurs, la préfecture de rétorquer : « Il n’y a absolument pas de risque pour la santé publique…30m3 et 12gr d’uranium par litre…le niveau d’exposition a été très faible » (L’express)…

Sauf que mon collègue de Quotidien Durable a fait un petit calcul pertinent : …30m3 et 12gr d’uranium par litre…sur  30 000 litres, ça fait…360 kilos d’uranium lâché dans le fleuve ! Si ce n’est pas de la pure démagogie ! Jouer sur les mots risquent d’avoir son poids de conséquence pour les habitants de la région, non alerté à leur juste mesure.

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Ecologie, prévention

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s